Travailler

Comment valoriser un voyage dans un CV ? Un recruteur nous donne ses astuces !

Décrocher un job grâce à un séjour à l’étranger bien mis en valeur, c’est possible ! Pour Thomas Baudeu, recruteur et globe-trotter, les expériences à l’international peuvent être un vrai plus sur un CV. La clé : savoir démontrer les avantages d’un séjour linguistique, d’une expérience de fille au pair ou même d’un PVT et leur adéquation avec l’offre convoitée. Au micro de Globe-Trotter Place, Thomas Baudeu nous dévoile comment valoriser un voyage dans un CV

Bonjour Thomas, pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis recruteur depuis 4 ans. Mais avant cela, j’ai beaucoup baroudé : Australie et Asie du Sud-Est en PVT après le Bac (6 mois et 3 mois), USA où j’ai travaillé en tant que vendeur puis chef de rang chez Paul Bocuse à Disney World (13 mois) après mon BTS négociation et relation client… Aujourd’hui, je travaille pour une branche du ministère des Armées.

Comment intégrer une expérience à l’étranger sur son CV ?

Tout dépend du type de voyage, de la durée… Mais ce qui est important c’est d’expliquer un voyage : volonté de devenir bilingue, enrichissement culturel, gain en maturité, épanouissement, études à l’étranger… Une expérience permet de justifier pourquoi on peut être bon dans le métier visé. Ce n’est pas négatif d’avoir un « trou dans son CV » : il faut juste trouver des arguments cohérents pour ensuite parler de ses voyages dans une lettre de motivation. On peut facilement valoriser une année Erasmus dans son CV ou à la limite justifier un séjour aux Maldives comme une mini-carrière d’influenceur voyage

Doit-on placer cette expérience dans la rubrique loisir ou comme une expérience professionnelle à part entière ?

Il ne faut pas forcément avoir peur de parler de loisir : quand je suis parti à 18 ans en Australie, j’ai peu travaillé ! Il faut l’expliquer : il ne faut pas mentir, mais être transparent sur le fond. Par exemple, si on veut justifier un tour du monde lors d’une année sabbatique, il faut montrer qu’on avait un vrai plan au départ.

« Les expériences pro à l’étranger sont un vrai plus.
Il faut voir plutôt ça comme un atout : ce n’est jamais un inconvénient. »

Quel conseil donneriez-vous à un jeune pour valoriser son séjour à l’étranger ?

Il faut être malin et surtout s’adapter à l’entretien d’embauche et valoriser son expérience en montrant un lien avec l’offre. On peut par exemple insérer fille au pair dans un CV, quand on a vécu une telle expérience 8 mois en Angleterre, et le justifier pour démontrer sa capacité à maîtriser une langue étrangère. Un bon recruteur cherche un profil en adéquation avec la fiche de poste et un cahier des charges. Ce qu’il faut, c’est démontrer la cohérence de chaque expérience avec le poste !

« En aucun cas un voyage n’a un impact négatif sur une carrière ou un retour à l’emploi,
il ne faut pas passer à côté ! »

Dans quelle mesure un long voyage peut avoir un impact sur sa carrière professionnelle ?

Il ne faut pas toujours penser en termes d’impact. C’est parfois naturel d’avoir besoin de faire un break ou de prendre une année sabbatique. Et ça justifie d’avoir des voyages à l’étranger dans son CV où on n’a pas fait le même job. C’est sûr que c’est plus simple de partir à l’étranger pour travailler dans le même métier. Je suis recruteur actuellement et si je repars au Canada en tant que recruteur, il n’y aura pas d’impact négatif sur ma carrière. Si on part pour faire totalement autre chose et revenir, c’est plus compliqué, mais tout peut se justifier.

Un dernier mot pour ceux qui hésitent encore à partir ?

La plupart des gens ont peur de partir et de quitter leur poste car ils ont une situation confortable, ils construisent leur carrière : ils ont peur de tout perdre en partant à l’étranger. Mon conseil, c’est de suivre ses impulsions puis de capitaliser sur son expérience à l’étranger. Il ne faut pas hésiter à sauter le pas et à saisir les opportunités de partir : il ne faut pas se poser trop de questions. L’important, c’est de ne pas avoir de regret.

Si même un recruteur vous conseille de suivre vos envies… C’est qu’il est temps de partir à l’étranger, même si ce n’est que pour un job saisonnier ! Et pour plus de conseils personnalisés et de témoignages inspirants, abonnez-vous aux Tips Globe-Trotter Place.

Crédits image : Nik MacMillan – Unsplash

By = par


Les tips Globe-Trotter Place

Laissez-vous guider par tous nos conseils, astuces et bons plans en vous abonnant aux Tips Globe-Trotter Place.

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

Camping car Australie
lmch24 (0 réponses)

Louer une voiture à Cuba ?
andrealeite (0 réponses)

Moyens de transport en Thaïlande ?
Ingrid (une réponse)

Accéder aux discussions

Bons plans

Vous êtes à la recherche de votre premier job ? D'une expérience spécifique ? Ou hésitez à franchir le pas pour devenir votre propre patron ? Suivez nos conseils !

Jeunes d’Avenirs Recrut’(1) est une app pour rechercher un job : tips pour créer son CV, chatbot pour sélectionner les offres… et veille géolocalisée ! Découvrez l’app essentielle.

Envie d’entreprendre, de créer, de concrétiser votre passion ? Participez aux Cafés de la création(2) et venez rencontrer des partenaires qui vous aideront à construire votre projet.

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)