Travailler

Salarié ou indépendant ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir monter votre boîte et parfois même alors que vous êtes encore étudiants !

De nos jours, le monde de l’entrepreunariat concurrence sérieusement celui du salariat et il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver et de faire les bons choix.

Nous vous présenterons dans cet article ces deux statuts et ce que vous pouvez espérer attendre de chacun d’eux.

Le salariat 

Être salarié, vous le savez, c’est faire partie d’une entreprise dans laquelle nous avons un patron et un contrat à plus ou moins long terme (CDD, CDI). En tant que salarié, nous devons respecter une hiérarchie et des règles, comme les horaires de travail et bien évidemment, la nature des missions qui nous sont confiées.

Généralement, nous effectuons une ou plusieurs tâches correspondant à l’intitulé de notre poste et de nos compétences.

Avantages / inconvénients du salariat 

Bien que les avantages et inconvénients puissent varier d’une personne à l’autre, nous allons vous présenter ici les plus communs, particulièrement lorsque l’on compare le salariat et l’entrepreneuriat.

L’avantage numéro un du salariat, c’est la sécurité. En effet, encadré par un code du travail strict, il assure une certaine sécurité de l’emploi, qu’elle soit financière ou juridique. En d’autres termes, le salarié peut dormir tranquille sachant que sa paye sera versée à la fin de chaque mois. Par ailleurs, le salarié peut prétendre à l’allocation chômage à la fin de son contrat ou dans le cas d’une perte involontaire d’emploi. Et là encore, c’est un formidable filet de sécurité. Enfin, en travaillant sous le régime général, le salarié cotise automatiquement au système des retraites

Quant aux inconvénients, nous citerons le principal : en tant que salarié, il y a peu de place pour les surprises, la créativité ou la liberté !

Si vous envisagez de devenir salarié, vous aurez besoin d’un CV qui vous ressemble et qui traduise qui vous êtes. Consultez tous nos conseils et astuces pour rédiger un super CV et retenir ainsi l’attention des recruteurs.

L’entrepreneuriat

L’entrepreneuriat peut se manifester sous différents statuts mais il signifie toujours que vous avez monté votre boîte et que c’est vous le patron ! De plus en plus de jeunes se tournent aujourd’hui vers cette alternative très séduisante mais il y a tout de même quelques points à bien prendre en compte avant de se lancer.

Avantages / inconvénients de l’entrepreneuriat 

Qui n’a pas rêvé un jour d’être son propre boss, de choisir ses horaires et ses périodes de vacances ?

C’est clairement ce qui motive bon nombre d’entrepreneurs aujourd’hui mais ne vous y trompez pas, l’entrepreneuriat est loin d’être une voix facile.

Les entrepreneurs sont souvent des passionnés dont la liberté est le maître mot mais ce sont aussi des travailleurs acharnés qui n’ont pas peur de l’inconnu ou de l’insécurité. En effet, il faut savoir que si vous décidez de monter votre boîte, vous devrez travailler très dur, accepter de ne pas toucher de salaire fixe voire même de ne pas toucher de salaire du tout durant plusieurs mois. En fonction du statut de votre entreprise, vous perdrez aussi vos droits au chômage et vos cotisations à la retraite. Il est donc primordial de bien peser les pour et contre et de savoir ce qui compte vraiment pour vous.

Sachez que vous pouvez aussi cumuler les deux statuts (entrepreneur / salarié) à condition de respecter certaines règles. Vous trouverez tous les détails dans l’article de LegalPlace.

Quel que soit votre choix, prenez le temps de réfléchir. Qu’est-ce qui compte vraiment pour vous ? Quelles sont vos valeurs ? Et n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec la Chambre de commerce ou d’artisanat la plus proche de chez vous. Ils pourront répondre à vos questions et vous accompagner dans vos démarches si vous souhaitez créer votre entreprise !

La parenthèse éco-responsable :
Bosser tout en respectant la planète.
De plus en plus d’entreprises mettent en place des initiatives éco responsables au sein de leurs différents services. On appelle cela la RSE : la responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises. Elle repose sur trois piliers : économique, social et environnemental et se manifeste différemment en fonction de l’activité de l’entreprise. Par exemple, pratiquer des tarifs équitables, respecter le droit des travailleurs et assurer une traçabilité des matières premières sont trois missions qui pourraient être menées par le service RSE. Plutôt cool n’est-ce pas ? Pour en savoir plus sur la RSE, cliquez ici. Vous pouvez aussi consulter notre article sur les gestes écolos à mettre en place dans votre job qui constitue déjà une bonne base de départ pour bosser tout en respectant la planète.

LES BONS PLANS GLOBE-TROTTER PLACE

Quand on a de grands projets d'avenir et une belle histoire à écrire, il est important de rester motivé.
Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour recevoir des sources d'inspiration et des astuces personnalisées ?

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

CV en anglais
auriane (une réponse)

PVT Canada
auriane (une réponse)

Universités Londres
Léna (une réponse)

Accéder aux discussions

Bons plans

Vous êtes à la recherche de votre premier job ? D'une expérience spécifique ? Ou hésitez à franchir le pas pour devenir votre propre patron ? Suivez nos conseils !

Jeunes d’Avenirs Recrut’(2) est une app pour rechercher un job : tips pour créer son CV, chatbot pour sélectionner les offres… et veille géolocalisée ! Découvrez l’app essentielle.

Envie d’entreprendre, de créer, de concrétiser votre passion ? Participez aux Cafés de la création(2) et venez rencontrer des partenaires qui vous aideront à construire votre projet.

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)