Préparer son voyage

Que faire de mon chat pendant que je serai à l’étranger ?

Le chat est un animal plus « territorial » que « social ». Autrement dit, s’il pouvait parler, à la question « Je t’emmène ou je te laisse ? », il répondrait « Merci bien mais non, je ne suis pas très voyage. » À qui le confier durant votre absence ? Panorama des différentes possibilités.

Le confier à des proches

Une fois de plus, c’est votre famille et vos amis qui pourraient bien vous sauver la mise. Dans le cas d’un long voyage, leur demander d’accueillir votre chat reste de loin la solution la plus confortable pour tout le monde : vous partez serein, et votre chat s’épargne le stress d’un long trajet et d’une vie de baroudeur, en retrouvant rapidement une routine et des rituels rassurants.

C’est peut-être la solution pour laquelle vous optez déjà dans le cas de week-ends ou vacances : dans ce cas, n’hésitez pas à solliciter parmi vos proches ceux qui ont l’habitude de garder votre chat, et connaissent donc ses habitudes, son caractère, et ses besoins.

Si c’est une première pour la personne qui s’apprête à accueillir votre chat, soyez précis dans les recommandations, en vous reportant au paragraphe de cet article portant sur les instructions à laisser.

Outre la simplicité de cette solution et la sérénité avec laquelle elle vous permet de partir, l’avantage est aussi financier puisqu’a priori, faire garder votre animal par un proche ne vous coûtera rien. Deux petites nuances à ce sujet : c’est une question de bon sens, mais il est plus que recommandé de laisser un stock suffisant de nourriture et de litière, ou de prendre en charge ces frais en avançant l’argent ou en remboursant a posteriori votre sauveur. D’autre part, pensez à ramener un souvenir sympa de votre voyage en guise de remerciement ! (Et puis on ne sait jamais, autant marquer des points, au cas où vous auriez envie de repartir prochainement !)

Bon à savoir
En cas d’alignement parfait des planètes, vous aurez peut-être parmi vos frères et sœurs, copains, ou copains de copains, une personne qui sera à la recherche d’un logement et pourra s’installer chez vous, avec votre chat. Si vous ne vous séparez pas de votre logement en partant, pensez à proposer cette option en en parlant autour de vous et sur vos réseaux : un échange de bons procédés qui constituera une solution idéale pour votre chat !

L’envoyer en pension

Garderie ou pension féline, le principe est le même : ces structures sont faites pour accueillir vos chats dans des conditions optimales d’hygiène et de sécurité. Certaines d’entre elles proposent un accès à un jardin protégé, et les propriétaires ont une excellence connaissance des chats. Attention, il ne sera pas tout seul, et votre chat doit donc être en mesure d’évoluer sereinement avec ses congénères !
Cette solution a un prix : comptez de 5 à 20 euros par jour selon la région, la saison, et l’établissement !

Le mettre en « famille d’accueil »

L’activité de « pet-sitter » a explosé ces dernières années : on pense souvent à la visite à domicile (que l’on abordera par ailleurs), mais une autre solution consiste à confier notre chat à quelqu’un pour qu’il s’en occupe chez lui, assurant ainsi une présence plus régulière. Les « pet-sitter » sont en général des passionnés d’animaux, en possèdent souvent eux-mêmes, et en gardent ponctuellement le week-end, ou en journée : lors de la première prise de contact, pensez à bien aborder cette question, en particulier si votre chat ne brille pas forcément par sa sociabilité…

De nombreux sites ont vocation à mettre en relation les propriétaires de chats avec les « pet-sitters » de leur région : c’est le cas par exemple de Warmiz, Animaute, Amimalin… Comptez environ 10 euros par jour.

Bon à savoir
Certaines personnes acceptent de garder bénévolement les chats, par exemple parce qu’elles ne peuvent pas ou ne veulent pas avoir d’animaux à plein temps, et son ravies d’en garder un quelques heures ou quelques jours.

  • C’est le cas sur le site Prête-moi ton chat, où la garde est bénévole. Pour vous, le coût est de 3 euros par jour, et un euro par jour de garde est reversé à une asso caritative.
  • Sur Emprunte mon toutou, la garde est gratuite mais une cotisation permet de bénéficier d’une assurance vétérinaire, de la messagerie illimitée, de la ligne d’assistance vétérinaire 24h/24 et d’une assurance dommages.

Organiser des visites chez vous

Attention, cette option n’est à considérer que si vous vous absentez pour une courte période. Même si le chat est un animal de territoire, il ne supporterait pas de se retrouver seul toute la journée pendant de longues semaines, avec une seule visite quotidienne.
En plus de faire confiance à votre « pet sitter » quant à son attitude avec votre chat, gardez en tête que vous devrez aussi lui confier vos clés, et le laisser évoluer seul (enfin, sous surveillance de votre chat uniquement) dans votre logement. Si vos proches ne peuvent pas accueillir votre chat chez vous, peut-être peuvent-ils passer quotidiennement pour le nourrir, changer sa litière et partager quelques jeux et câlins ?
Si vous faites appel à un pet sitter que vous ne connaissez pas, soignez la phase de rencontre pour vous assurer qu’il est digne de confiance.
Un conseil : il y a souvent des annonces proposant des visites de chiens et chats, dans la salle d’attente des vétérinaires. C’est une bonne solution, car souvent le véto connaît les auteurs des annonces, et pourra donc vous les recommander.

Bien préparer le départ

Quelle que soit la solution retenue, soyez bien attentifs à ces quelques points :
Concernant les démarches à effectuer, votre chat doit être pucé et vacciné. Faites le test FIV/FELV qui permettra de détecter une éventuelle maladie rendant le chat vulnérable aux infections. Il peut vous être demandé par certaines structures d’accueil, et c’est de toute façon nécessaire pour vous assurer de la cohabitation possible avec d’autres animaux. Si votre chat n’est pas encore stérilisé c’est l’occasion, pour éviter les surprises pendant votre absence !

Autre point important : assurez-vous que les coordonnées ICAD (fichier national d’identification) sont celles de la personne qui va garder votre chat. S’il se perd et qu’on vous appelle, vous ne pourrez pas faire grand-chose à l’autre bout du monde. Vous pouvez faire ce changement en ligne sur le site, à partir de l’espace « Détenteur ». Connectez-vous à l’aide du numéro d’identification de votre animal et du monde passe, inscrits en haut à gauche sur sa carte d’identification.

Bon à savoir
Les anciennes cartes d’identification éditées par la SCC et la SIEV n’indiquent pas ces infos : faites la demande de mot de passe en envoyant un mail à contact@i-cad.fr, en précisant le numéro d’identification de votre animal et vos coordonnées complètes.

Gérer la passation

Si c’est un proche qui a l’habitude de garder votre chat, pas d’inquiétude particulière à avoir mais s’il s’agit d’un pet sitter, d’un refuge ou d’une famille d’accueil, rencontrez la personne et faites-la rencontrer à votre chat. Prenez le temps de l’emmener une fois dans son nouvel environnement pour qu’il s’y habitue, et pensez à laisser des objets familiers (litière, gamelle, jouets…)

Confiez aussi à la personne qui s’occupera de votre chat le nom des croquettes et de la litière ainsi que l’endroit où les acheter, ou un stock suffisant. Si besoin, mettez en place un virement automatique mensuel pour couvrir les éventuels frais d’achat de ces deux éléments ! 

Pensez à lui donner le carnet de santé et le nom du vétérinaire, et mettez en place des invitations sur Google Calendar ou un autre outil pour lui rappeler les dates de vaccins si certains sont à effectuer pendant votre absence.

Donnez les bonnes instructions

La personne qui aura la responsabilité de votre chat a besoin de quelques éléments concernant ses habitudes et son fonctionnement. Vous pouvez mettre par écrit les éléments suivants :
Alimentation : quelles quantités ? La nourriture doit-elle être laissée à disposition ou proposée à heure fixe ?
Sommeil et loisirs : où dort-il ? L’autorisez-vous à dormir dans un lit ? Quelles sont ses activités préférées ? Où a-t-il l’habitude de se cacher ? Quels sont ses coins préférés pour se reposer ? A-t-il l’autorisation de sortir ? Rentre-t-il dormir toutes les nuits ?

Le mémo éco-responsable
Les litières minérales à base de sable, craie ou silice, sont difficiles à recycler. Optez plutôt pour des litières biodégradables composées de sciures, copeaux de bois, fibres de paille… Ainsi, elle pourra être compostée en même temps que les excréments de votre animal. Si vous envisagez un changement de litière pour une solution plus éco-responsable, faites-le bien en amont de votre départ : pour un chat, trop de changement tue le changement !

Votre chat se prend pour un chien et n’envisage pas d’être séparé de vous durant votre voyage ? À moins que vous ayez vous-même quelques difficultés à vous passer de lui ? Vous trouverez ici les infos principales pour l’emmener en avion avec vous !


Copyright : Yenyu_Chen / Pixabay


LES BONS PLANS GLOBE-TROTTER PLACE

Quand on a de grands projets d'avenir et une belle histoire à écrire, il est important de rester motivé.
Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour recevoir des sources d'inspiration et des astuces personnalisées ?

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

Recherche d’appartement
julia (une réponse)

Auberge de jeunesse en Australie
adeline (0 réponses)

Accéder aux discussions

Bons plans

Envie de partir à l'autre bout du monde ou juste en week-end ? Préparez votre voyage, en pensant aussi budget !

Vous êtes une âme voyageuse entre 18 et 30 ans(1)… Découvrez l’offre Globe-Trotter by CAIDF : un compte bancaire et une carte internationale avec paiements et frais gratuits à l’étranger !

close

Civilité *

Vous souhaitez être contacté :

Validation de sécurité : 6 + 3 ?

* champs obligatoires

Montréal ou Toronto ? Profitez du pack « Bienvenue au Canada » : la Banque Nationale du Canada vous réserve une offre spéciale si vous êtes client Globe-Trotter !

Ils en parlent

Paul, 22 ans

« Quand on se rend compte qu’on a pas de billets de train pour se rendre à l’aéroport de Brisbane, avoir les paiements gratuits à l’étranger, c’est carrément pratique ! »

La Tribune de l’assurance

« Le Crédit Agricole d’Ile-de-France simplifie le voyage des jeunes Franciliens de moins de 30 ans. »

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)