Globe-Trotter Place

Préparer son voyage

Où partir en PVT ?

Découvrir une nouvelle culture, s’émanciper, ajouter une expérience professionnelle à l’étranger sur son CV… Les raisons d’effectuer un PVT (Programme Vacances Travail) sont nombreuses. La team Globe-Trotter Place vous éclaire sur ce visa offrant beaucoup de liberté et d’avantages.  

Le PVT : qu’est-ce que c’est ?

Le PVT est un visa qui permet de voyager librement dans un grand nombre de pays pour en appréhender le mode de vie et la culture. Outre la partie touristique, un PVT, aussi appelé WHV en anglais (Work Holiday Visa), vous permet de travailler sur place si vous le désirez. Vous avez donc le choix entre voyager et travailler selon vos envies et vos projets durant votre séjour. Selon les destinations, les modes d’obtention du PVT varient. De nombreux sites proposent des guides complets pour chaque pays. 

15 destinations pour les Français.

Vous avez le choix entre 15 pays situés partout dans le monde pour effectuer un PVT. Des accords ont été signés entre ces destinations et la France. Ils fonctionnent dans les deux sens : les Français peuvent se rendre dans ces pays et inversement. Les voici, ainsi que le nombre de places accordées : 

  • Canada : 8 585 places ;
  • Corée du Sud : 2 000 places ;
  • Japon : 1 500 places ;
  • Argentine : 1 300 places ;
  • Hong Kong : 7 50 places ;
  • Brésil et Taïwan : 500 places ;
  • Chili et Colombie : 400 places ;
  • Équateur, Mexique, Pérou et Uruguay : 300 places ;
  • Australie et Nouvelle-Zélande : pas de limite de place.  

La plupart des PVT sont valables pour 1 an, sauf au Canada, où il dure 2 ans.  

Bon à savoir
Une 16e destination s’ajoute à la liste, la Russie, mais les conditions sont un peu différentes. Il est nécessaire d’avoir un emploi pour venir et le visa a une durée de 4 mois.

Les conditions à remplir pour partir :

Idéal pour un premier voyage seul, le PVT offre beaucoup de liberté, mais est soumis à quelques conditions : 

  • avoir entre 18 et 30 ans (jusqu’à 35 pour l’Argentine, l’Australie et le Canada) ;
  • ne pas être accompagné d’un enfant à charge ;
  • posséder un passeport français valide ;
  • avoir un billet retour, ou les moyens d’en acheter un ;
  • si demandé, fournir une lettre de motivation et un CV ;
  • si demandé, présenter un certificat médical et un casier judiciaire vierge ;
  • prouver la souscription d’une assurance privée couvrant les risques liés à la maladie, la maternité, l’invalidité, l’hospitalisation ou le rapatriement, pour toute la durée du séjour. 

Comme vous n’avez pas obligation de travailler sur place, certains pays vont exiger que vous disposiez de ressources nécessaires pour subvenir à vos besoins durant le début de votre séjour. Vérifiez donc, selon la destination, que vous avez assez de fonds en votre possession. 

Partez à la découverte du monde en postulant pour un PVT. Vous aurez le choix entre de nombreuses destinations. 

Parenthèse écoresponsable
Selon la destination, vous pourrez découvrir des cultures et modes de vie totalement différents. Profitez de cette expérience pour rejoindre une association ou vous intéresser aux causes environnementales locales.

Bons plans

Envie de partir à l'autre bout du monde ou juste en week-end ? Préparez votre voyage, en pensant aussi budget !

Vous êtes une âme voyageuse entre 18 et 30 ans(1)… Découvrez l’offre Globe-Trotter by CAIDF : un compte bancaire et une carte internationale avec paiements et frais gratuits à l’étranger !

close

Civilité *

Vous souhaitez être contacté :

Validation de sécurité : 5 + 4 ?

* champs obligatoires

Montréal ou Toronto ? Profitez du pack « Bienvenue au Canada » : la Banque Nationale du Canada vous réserve une offre spéciale si vous êtes client Globe-Trotter !

Ils en parlent

Paul, 22 ans

« Quand on se rend compte qu’on a pas de billets de train pour se rendre à l’aéroport de Brisbane, avoir les paiements gratuits à l’étranger, c’est carrément pratique ! »

La Tribune de l’assurance

« Le Crédit Agricole d’Ile-de-France simplifie le voyage des jeunes Franciliens de moins de 30 ans. »

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)