Se déplacer

Nos trucs et astuces pour sauver votre (long) vol

Le bout du monde, ça se mérite, et si les longs courriers riment souvent avec excitation, ils riment aussi avec « un peu long »… à moins d’avoir les bons réflexes ! Bienvenue à bord de cet article, nous vous souhaitons une agréable lecture.

Prévoir les bons accessoires

Un trajet serein, ça s’anticipe ! Pour augmenter votre confort et votre tranquillité durant le vol, quelques objets simples peuvent vous changer la vie, et surtout la nuit ! Zoom sur ces sauveurs du sommeil en avion.

– Le coussin de nuque : souvent, la compagnie aérienne en fournit un, mais en version très allégée. Si vous voulez être sûrs que votre tête soit maintenue bien droite et vos cervicales au repos, préférez un modèle plus rembourré. Cet achat ne sera pas perdu, il y a de fortes chances que vous vous en serviez aussi sur place, si vous faites de longs trajets en bus ou en train. Préférez les modèles pouvant se compresser facilement et se glisser dans un sac sans vous encombrer. En la matière, les coussins gonflables sont les premiers de classe, mais ils ne sont pas sur la première marche du podium en terme de confort. Découvrez ici une version en coton bio 100% et garnissage de balles d’épeautre bio.

L’astuce qui peut vous dépanner si vous n’avez pas anticipé l’achat : utiliser une vieille minerve, qui maintiendra votre cou en empêchant ce moment pas très agréable ou le menton plonge en avant pendant le sommeil…

 – Le masque de sommeil en tissu permet de créer une sensation d’obscurité propice à l’endormissement. Ce modèle, avec garnissage en coton et lavande biologiques permet de bénéficier des vertus apaisantes de la lavande. Certaines compagnies fournissent des masques, mais dans le doute, les baroudeurs avertis utilisent l’option « sweat à capuche », afin de la rabattre sur la tête pour créer une « bulle », voire de le tourner, capuche sur l’avant, pour avoir tout le visage couvert et dormir la bouche ouverte en toute discrétion.

– Les écouteurs mis à disposition dans l’avion sont d’une qualité très élémentaire. Vos écouteurs de smartphone conviendront si vous ne souhaitez pas vous encombrer, mais l’idéal en terme de confort reste l’option casque audio. Attention si vous choisissez d’utiliser vos écouteurs : vous aurez besoin d’un adaptateur compatible avec les systèmes audio des sièges d’avion, comme le système Lightning pour écouteurs iPhone.

– Entre le bruit des moteurs, les passagers bavards, les cris de joie (ou pas) des enfants et les échanges du personnel de bord, un vol est très bruyant. Pour vous isoler phonétiquement et trouver le sommeil, place aux accessoires anti-bruit. Le must ? Un casque audio avec une fonction anti-bruit. Sinon, des boules quies en cire naturelle feront l’affaire.

Vous avez peur de rater le service à bord ? Rien ne vous empêche de dire à votre voisin que s’il est réveillé à ce moment-là, il est autorisé, voire invité, à vous mettre un petit coup de coude (sympa) pour vous réveiller. D’ailleurs, c’est aussi en socialisant avec son voisin d’avion que se créent des amitiés ou juste des premiers bons souvenirs de voyage !

Avoir à dispo une trousse de survie

À bord d’un avion, l’air est très sec. Votre peau en tremble d’avance, soyez sympa avec elle en embarquant quelques échantillons de crème hydratante, ainsi qu’un baume à lèvres. Et comme « vous avez de beaux yeux, vous savez ? », ne les négligez pas, et glissez dans la trousse une ou deux unidoses de sérum physiologiques afin de les réhydrater pendant le vol.

Puisque vous êtes lancés, ajoutez une brosse à dent, un mini tube de dentifrice, un déodorant en petit format, et quelques lingettes pour vous rafraîchir en cours de route ou à l’arrivée ! Pensez à vos médicaments et traitements éventuels : même si vous n’en avez pas besoin le temps du vol, nous vous conseillons de les prendre avec vous. On n’est (malheureusement) jamais à l’abri d’une valise en soute égarée ou d’un retard conséquent qui allonge la durée de trajet, et vous devez pouvoir avoir votre traitement à disposition quand ce sera nécessaire, et quelles que soient les circonstances.

Boire beaucoup d’eau

C’est valable tous les jours, mais ça devient même complètement indispensable en avion, en raison de la sécheresse de l’air. Buvez (de l’eau, on est d’accord), et vous ferez d’une pierre deux coups : en plus de maintenir le taux d’hydratation de votre organisme, vous serez encouragé à vous dégourdir les jambes, puisque vous aurez besoin d’aller aux toilettes.

Une astuce simple pour avoir toujours de l’eau à dispo une fois passés les contrôles de sécurité, mais sans (déjà) plomber votre budget : conservez une bouteille vide (elle ne passera pas le contrôle si elle est pleine), que vous n’aurez plus qu’à remplir régulièrement. À l’aéroport, utilisez les distributeurs d’eau potable, et une fois dans l’avion, les grandes bouteilles d’eau à disposition du côté des coins cuisine.

Bien préparer son bagage cabine

Ce bagage restera avec vous jusqu’à la fin de votre voyage, et c’est donc à lui que vous devez confier tous vos objets de valeur (ordinateur, appareil photo, tablette…) Vous éviterez ainsi les déconvenues liées aux pertes, casses et vols éventuels…
Vous devrez aussi y caser vos chargeurs : pour des raisons de sécurité, certains d’entre eux doivent de toute façon rester en cabine mais quoi qu’il en soit, vous serez heureux de les avoir avec vous si vous avez le moindre souci concernant votre bagage en soute…
À ce sujet, un conseil que les voyageurs aguerris suivent à la lettre : glissez dans votre bagage cabine des sous-vêtements et un tee-shirt propre. En cas de problème avec votre valise ou de retard dans une escale nécessitant une nuit sur place, vous serez peut-être agacé, mais propre !

Bon à savoir
Attention à la taille de votre bagage cabine, les dimensions varient légèrement selon les compagnies, renseignez-vous auprès de la vôtre ! Si vous devez acheter une valise que vous emmènerez probablement dans plusieurs périples via plusieurs compagnies, référez-vous aux dimensions établies par l’IATA, l’Association Internationale des Transports Aériens : 55 cm de long, 35 cm de large et 20 cm de profondeur, poignée et roulettes éventuelles comprises. D’autre part, si la majorité des compagnies aériennes autorisent un sac à mains et un bagage cabine, dans d’autres il vous faudra pouvoir faire entrer le premier dans le second !

Faire passer le temps

Pour dévorer un roman sur liseuse, regarder vos films, et écouter votre musique ou vos podcasts, pensez à charger votre appareil au maximum avant le vol. Vous pouvez aussi glisser dans votre bagage cabine une batterie externe.
C’est le moment idéal pour regarder ou écouter un programme en lien avec votre pays de destination. Oui oui, même cette émission de radio qi a priori ne vous branchait pas trop !
Autre solution, ouvrir un bon vieux livre à l’ancienne, ou commencer un carnet de voyage. Voire même parler avec votre voisin !

Levez-vous régulièrement pour aller aux toilettes ou marcher dans le couloir : il est fondamental de bouger pour réactiver votre circulation sanguine. N’ayez pas peur de déranger votre voisin, c’est délicat de votre part, mais ça ne vaut pas une thrombose ou une phlébite ! En revanche, tant qu’à faire, profitez d’un moment où il est éveillé plutôt que d’avoir besoin de le sortir du sommeil cinq minutes après qu’il l’ait trouvé !

Bon à savoir
Une paire de chaussettes de contention coûte une trentaine d’euros en pharmacie, et peut vous éviter un réel inconfort, voire une thrombose veineuse ou une phlébite !

Choisissez les bons vêtements !

L’habit de fait pas le moine, mais il fait le baroudeur heureux ! Evitez les vêtements serrés et inconfortables, en particulier en bas : place aux pantalons larges ou leggings extensibles. Choisissez des chaussures faciles à enlever (vous serez bien mieux sans) et aussi à remettre : vous éviterez ainsi que vos passages aux toilettes ne tournent à l’expédition, et vous aurez moins de difficultés pour les chausser à l’atterrissage, si vos pieds sont gonflés par l’altitude.
Ne vous faites pas piéger par la météo de destination : même si le baromètre indiquera 40° dans quelques heures, les aéroports et les avions sont très climatisés et il n’est pas rare d’y choper un coup de froid. Prévoyez un pull chaud (comme le sweat à capuche évoqué en début d’article) ou une doudoune fine, idéale car efficace et peu encombrante. Autre option : le châle ou l’étole, accessoire idéal dans lequel s’emmitoufler avant de les transformer en couverture au moment de passer en mode nuit !

Vous connaissez désormais toutes les astuces des voyageurs chevronnés pour que ces premières heures de votre projet soient une entrée en matière idéale. Vous avez peur en avion ? Découvrez nos conseils pour vous détendre avant le décollage, et ne pas vous gâcher l’avant ni l’excitation du départ !

Copyright : Free-Photos / Pixabay

Le mémo éco-responsable
Un rapport publié en 2019 par la Transition Pathway Initiative s’est penché sur les compagnies aériennes les moins polluantes. Même si les résultats sont loin d’être au top, les trois premières places reviennent à Easyjet, Alaska Airlines et Qantas.

LES BONS PLANS GLOBE-TROTTER PLACE

Quand on a de grands projets d'avenir et une belle histoire à écrire, il est important de rester motivé.
Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour recevoir des sources d'inspiration et des astuces personnalisées ?

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

Recherche d’appartement
julia (une réponse)

Auberge de jeunesse en Australie
adeline (0 réponses)

Accéder aux discussions

Bons plans

Partir en week-end, se déplacer à Marrakech ou simplement aller à son job d'été…
Bougez facilement en passant votre permis de conduire : libérez-vous à petit prix !

Offrez-vous une bonne conduite avec En Voiture Simone ! Grâce à notre code promo votre pack permis à seulement 699€ au lieu de 749€. Réservation des heures de conduite en quelques clics… Tout se passe en ligne ! #tonfuturpermis(1)

Le permis, c’est bien. Une voiture, c’est encore mieux. Avant de choisir votre bolide pour partir à l’aventure, venez estimer le coût de votre emprunt !

Ils en parlent

Mailys, 21 ans

« J’ai bénéficié du service Ton Futur Permis. C’est simple, pratique et de nombreux moniteurs sont disponibles dans différents lieux. C’est un super rapport qualité prix ! »

cBanque

« Le Crédit Agricole d’Ile-de-France déroule le tapis rouge aux jeunes et joue les moniteurs d’auto-école low-cost. »

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)