Préparer son voyage

Etudes à l’étranger et pandémie : 5 conseils pour partir serein

Que vous envisagiez de partir étudier ou effectuer un stage à l’international, la situation sanitaire soulève de nombreuses questions. Dans cet article, nous vous proposons des conseils simples pour vous permettre de partir à l’étranger l’esprit tranquille. Prêt à décoller ?

Conseil n°1. Ne retardez pas votre demande d’échange international

Vous n’en êtes qu’à la phase “projet” et envisagez de partir faire un échange ou un stage à l’étranger ? Dans ce cas, l’agence Erasmus+ recommande de ne pas attendre pour lancer les démarches ! Elles s’avèrent souvent longues avant d’obtenir un échange, si vous voulez vraiment partir, faites donc les démarches dès aujourd’hui. En plus, la situation aura probablement le temps d’évoluer d’ici votre départ. On croise les doigts pour vous !

Conseil n°2. Contactez votre établissement d’origine

Votre établissement d’origine, en concertation avec l’établissement d’accueil, est chargé de prendre la décision du maintien de votre échange. L’administration de votre Ecole ou Université devrait donc être en mesure de vous fournir les premières informations, telles que les conditions de votre cursus. Aurez-vous des cours sur place ? à distance ? ou un enseignement hybride qui mélange ces deux options ? Autant d’informations importantes que vous trouverez auprès de votre établissement.

Conseil n°3. Renseignez-vous sur la situation sanitaire de votre destination

Pour cela, nous vous recommandons vivement de consulter la plateforme reopen.europa.eu, créée après le premier confinement par les autorités européennes. Son fonctionnement est simple : sélectionnez un pays et accédez directement à de nombreuses informations sur la situation sanitaire sur place, basées sur les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). En complément, vous pouvez également vous rendre sur la page de conseil aux voyageurs du site Diplomatie France.

Et si vous voulez une interface encore plus simple à utiliser, Google a fait un travail important pour donner des résultats les plus fiables et pertinents possibles. Si vous tapez “[nom du pays] coronavirus”, vous obtiendrez en un clin d’œil des statistiques, des informations officielles et des actualités liées à ce sujet provenant de médias en Français.

Conseil n°4. Restez informé à tout moment avec Ariane

Une fois votre séjour confirmé, et à l’approche de la date du départ, il est conseillé de vous inscrire sur Ariane. Il s’agit d’une plateforme gouvernementale sur laquelle vous pouvez enregistrer votre voyage. L’intérêt ? Une fois inscrit, vous recevez régulièrement des informations et des alertes lors de votre déplacement à l’étranger.

Vous pouvez donc paramétrer Ariane pour recevoir des informations et des consignes de sécurité par e-mail ou par SMS. Si la situation du pays dans lequel vous vous trouvez le justifie, vous recevez directement une notification ! Vous pouvez également désigner un contact qui sera prévenu en même temps que vous des dernières informations. Notez que tous les ressortissants Français peuvent s’inscrire sur Ariane, mais que cela ne concerne que les voyages jusqu’à six mois.

Conseil n°5. Avant d’arriver, multipliez les contacts

Votre voyage est maintenu et vous allez bientôt pouvoir partir ? Super nouvelle ! Reste maintenant à préparer votre vie quotidienne sur place. En cas de nouveau confinement ou de déplacements limités, vous risquez malheureusement de vous sentir un peu isolé.

Pour éviter cela, prenez contact avec des associations de Français à l’étranger, il en existe à peu près partout dans le monde. Les associations dédiées à l’accueil des étudiants étrangers sont aussi une solution, il en existe presque dans tous les établissements européens, à l’image du réseau Erasmus Students Network (ESN).

Vous pouvez aussi simplement vous tourner vers les réseaux sociaux, et notamment les groupes Facebook de Français ou d’Erasmus vivant dans la ville concernée. Il en existe beaucoup et il s’agit d’un excellent moyen de prendre contact avec des personnes qui vivent déjà sur place. Auprès d’eux, vous trouverez tous les conseils dont vous aurez besoin pour vous familiariser avec votre nouveau “chez vous”.

Conseil n°6. Profitez de votre aventure !

Si vous partez étudier ou en stage à l’étranger, n’attendez pas que la situation évolue, profitez de votre expérience telle qu’elle se présente ! Votre sécurité reste évidemment la priorité absolue, et ce conseil est à appliquer autant que la situation sanitaire sur place le permet. Mais essayez de rencontrer des gens, d’apprendre de nouvelles choses et de découvrir la culture locale. Si vous ne parlez pas la langue du pays, reportez-vous au conseil précédent en attendant de progresser. C’est justement ce type d’expérience qui fait toute la saveur d’un échange à l’étranger. Alors à vous de faire parler votre capacité d’adaptation !

On récapitule 📝

1. Ne retardez pas votre demande d’échange international

2. Contactez votre établissement d’origine  

3. Renseignez-vous sur la situation sanitaire de votre destination 

4. Restez informé à tout moment avec Ariane        

5. Avant d’arriver, multipliez les contacts     

6. Profitez de votre aventure !          


LES BONS PLANS GLOBE-TROTTER PLACE

Quand on a de grands projets d'avenir et une belle histoire à écrire, il est important de rester motivé.
Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour recevoir des sources d'inspiration et des astuces personnalisées ?

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

Passeport / Etats-Unis
jaydem (une réponse)

Road trip en Californie
adeline (une réponse)

Accéder aux discussions

Bons plans

Envie de partir à l'autre bout du monde ou juste en week-end ? Préparez votre voyage, en pensant aussi budget !

Vous êtes une âme voyageuse entre 18 et 30 ans(1)… Découvrez l’offre Globe-Trotter by CAIDF : un compte bancaire et une carte internationale avec paiements et frais gratuits à l’étranger !

close

Civilité *

Vous souhaitez être contacté :

Validation de sécurité : 1 + 7 ?

* champs obligatoires

Montréal ou Toronto ? Profitez du pack « Bienvenue au Canada » : la Banque Nationale du Canada vous réserve une offre spéciale si vous êtes client Globe-Trotter !

Ils en parlent

Paul, 22 ans

« Quand on se rend compte qu’on a pas de billets de train pour se rendre à l’aéroport de Brisbane, avoir les paiements gratuits à l’étranger, c’est carrément pratique ! »

La Tribune de l’assurance

« Le Crédit Agricole d’Ile-de-France simplifie le voyage des jeunes Franciliens de moins de 30 ans. »

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)