Se divertir

Esport : les bienfaits d’une préparation physique

Il est loin, le temps où on imaginait volontiers l’esportif allongé sur un fauteuil de gamer en train de manger des chips. Avec la démocratisation et la professionnalisation de l’esport, les bonnes pratiques du sport traditionnel se sont mises à fleurir. En premier lieu : la préparation physique, qui s’est invitée durablement dans les entraînements des pro-gamers. Quels en sont les bénéfices, et comment se déroule-t-elle ? Nos experts GameWard vous disent tout.

Le cerveau : le premier bénéficiaire de la préparation physique

La préparation physique intervient à trois niveaux dans votre cerveau. D’abord au niveau cognitif : en améliorant la circulation sanguine, en libérant des hormones anti-stress comme de l’endorphine, le sport stimule le centre cognitif et, par extension, les performances esportives. Ensuite, au niveau intellectuel : l’activité physique aide à la concentration, facilite le traitement des informations et les changements de tâches. À termes, vous améliorez vos réflexes et votre rapidité à prendre des décisions dans le jeu. Enfin, au niveau psychologique : en sécrétant des hormones liées au bien-être, en faisant baisser le stress au profit de la concentration, la pratique sportive vous aidera à mieux dormir et à réguler vos cycles de sommeil. Cela aura des conséquences positives sur votre mémoire et vos performances.

Le corps : l’acteur et le figurant de la préparation physique

Un esprit sain requiert un corps sain. Les effets de la préparation physique ne sont pas à négliger. Sur le cœur, d’abord : en intensifiant votre rythme cardiaque, l’activité sportive permet de la réguler et de la garder à basse intensité lors des moments de repos. Cela signifie une meilleure circulation sanguine et la prévention des maladies et accidents vasculaires cérébraux, etc. Sur le corps, ensuite : le sport permet d’éviter plusieurs pathologies, telles que le diabète, l’hypertension, le cholestérol, etc. Ces dérèglements sont souvent liés au surpoids et ne sont pas propices aux performances esportives. Sur les muscles, enfin : l’activité physique est nécessaire au développement musculaire. Or, faire grandir sa masse musculaire est souvent synonyme de réflexes améliorés, de couches graisseuses amincies et de bonne circulation du sang. Autant d’atouts pour la santé comme pour la pratique de l’esport.

La régularité : la clef du succès

Pour être efficace, l’activité physique doit être régulière. Les préparateurs sportifs préconisent un rythme de trois sessions de trente minutes par semaine. L’activité peut alors varier selon les disponibilités et les préférences de chacun : le sport collectif, la musculation en salle de sport, la cardio avec une application mobile et du mobilier d’appartement… L’important est de garder sa discipline et son assiduité.

Des routines différentes et spécifiques peuvent s’appliquer dans le cadre des compétitions. Avant une rencontre esportive importante, il est judicieux de faire vingt minutes d’activité physique modérée, une heure et demie avant le coup d’envoi, suivis d’un échauffement musculaire (comme des étirements) une demi-heure avant le début des hostilités.

Bon à savoir
La préparation physique peut créer la différence lors d’une compétition. Les capacités cognitives varient beaucoup entre les joueurs pratiquant une activité physique et ceux qui préfèrent paresser. Et n’oubliez pas : au-delà de votre succès en tant que gamer, la pratique du sport est aussi synonyme de bien-être et d’une meilleure santé !


LES BONS PLANS GLOBE-TROTTER PLACE

Quand on a de grands projets d'avenir et une belle histoire à écrire, il est important de rester motivé.
Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour recevoir des sources d'inspiration et des astuces personnalisées ?

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

Accéder aux discussions

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)