Se divertir

4 conseils pour streamer comme un pro

17,5 millions de visiteurs uniques par jour en 2020 : c’est le bilan incroyable de Twitch, la plateforme de streaming préférée des amateurs d’esport. La pratique du streaming de jeux vidéo a de beaux jours devant elle. Comment vous faire une place parmi cette communauté grandissante ? Comment devenir, à votre tour, un streamer de qualité, tant par vos contenus live que par votre charisme ? Voici 4 astuces pour gagner des viewers.

1. Le nerf de la guerre : le contenu

Ce qui incitera l’audience à s’abonner à votre chaîne, c’est avant tout la qualité des contenus proposés. Ils doivent d’abord être uniques : il faut trouver votre style de jeu, pour vous démarquer de la concurrence. Ils doivent ensuite être intrigants : il faut qu’ils apportent quelque-chose à votre audience (un enseignement, une découverte, un point de vue, etc.) Ils doivent enfin être qualitatifs : leur aspect visuel, le discours qui les accompagne, l’atmosphère inhérente à leur déploiement, sont autant de facteurs pour l’acquisition et la fidélisation de votre audience.

« C’est important de proposer des contenus préparés, d’avoir des visuels dédiés en fonction des lives. Une bonne préparation en amont pour se démarquer est essentielle ». The Vic, Ambassadeur GameWard.

2. Le moteur du charisme : le discours

Un bon stream doit additionner qualité des contenus et habileté du discours. L’écriture est ainsi essentielle au storytelling, au style global de la prestation et au registre de langage recherché. De fait, il faut soigner ces trois éléments :

  • La manière dont vous vous adressez à votre audience : l’utilisation de la deuxième personne du singulier ou du pluriel, la précision avec laquelle vous répondez aux questions et réagissez aux remarques.
  • Le vocabulaire que vous utilisez : le choix des mots, notamment des verbes, vous feront gagner en éloquence.
  • Le ton de votre voix : entraînez-vous devant un miroir, enregistrez-vous, faites des exercices de diction (et pourquoi pas de chant ?) pour trouver le timbre qui vous correspondra, qui vous définira auprès de votre audience, qui deviendra votre signature.

Pour un discours aussi éloquent que pertinent, la préparation est clef ! L’improvisation est souvent l’ennemie de la narration réussie. Il ne s’agit pas de lire ou de réciter, mais de suivre un chapitrage défini au préalable, qui assurera l’intelligibilité du récit.

“Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une première bonne première impression ». Community Manager GameWard

3. Les clefs de la fidélisation : assiduité et régularité

Le manque de régularité est un des principaux freins à la construction et la fidélisation d’une audience. C’est aussi un des écueils majeurs des wannabe streamers : une session de stream réussie représente souvent plus de travail qu’on ne l’imagine, et il est primmordial de trouver le temps et la motivation d’en faire régulièrement.

La régularité est essentielle et permet à votre audience de se familiariser avec votre style, votre voix, votre visage, mais aussi votre emploi du temps. Donner des rendez-vous à son public et être ponctuel est crucial pour le fidéliser. Votre assiduité est aussi synonyme de fiabilité : l’audience se tournera alors plus volontiers vers vous pour répondre à vos questions, pour découvrir votre univers, ou tout simplement pour vous divertir.

“La régularité est absolument indispensable [au streamer] surtout dans ses débuts”. XorteK, Ambassadeur GameWard

4. La cerise sur le gâteau : du matériel de qualité

Il n’est plus indispensable, en 2022, de dépenser des milliers d’euros dans un ordinateur et une webcam pour devenir streamer. Du matériel accessible à tous est désormais suffisant. Toutefois, on ne va pas se mentir : streamer depuis un PC puissant, avec un processeur rapide, une carte graphique récente et une webcam de qualité, est un indéniable atout. D’abord pour vous : un hardware performant sera la clef d’un stream serein. Il t’évitera en effet les frustrations du lag et des redémarrages fréquents, ainsi que la crainte d’une perte de connexion à mi-stream. Ensuite, pour votre public : un stream pixélisé, une voix robotisée ou d’incessants bufferings (temps d’attente dûs à la mauvaise qualité de la connexion) sont vite rédhibitoires pour une audience de plus en plus exigeante. Un streamer au contenu moyen, disposant d’un bon matériel, damera toujours le pion à un streamer à l’excellent contenu mais proposant une piètre qualité d’image et de son.

La connexion Internet est de fait aussi importante que la qualité de votre processeur. Twitch recommande une vitesse de téléchargement de 3 à 6 Mbps pour diffuser un flux proprement.

“Peu importe le nombre de personnes qui nous regardent, il faut toujours faire et streamer ce qu’on aime et ne pas se laisser déstabiliser par les stats”. Marcotte, Joueur GameWard

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour lancer votre carrière de streamer ! N’oubliez pas de soigner votre contenu, le discours qui l’enrobe, de faire preuve de régularité et d’upgrader votre matériel selon tes moyens ! Et gardez en tête cette notion : rares sont celles et ceux qui feront carrière en streamant, l’essentiel, c’est de vous amuser, et d’en faire profiter votre public !


LES BONS PLANS GLOBE-TROTTER PLACE

Quand on a de grands projets d'avenir et une belle histoire à écrire, il est important de rester motivé.
Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour recevoir des sources d'inspiration et des astuces personnalisées ?

Rejoignez la communauté

Échangez avec la communauté Globe-Trotter Place pour donner à vos envies une plus grande résonance. Partagez ici vos aventures, vos quêtes de sens, vos rêves d'ailleurs... Venez chercher des réponses !

Accéder aux discussions

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ?

Poster un commentaire

Après votre commentaire, indiquez votre nom et votre e-mail (qui ne sera pas publié)